En France, le mouvement des Gilets Jaunes continue

Mardi 15 janvier 2019, le Parlement britannique a rejeté l’accord sur le Brexit négocié par la Première Ministre Theresa May avec l’Union européenne. Il l’a rejeté à 432 voix contre 202, soit un écart de 230 voix. C’est le rejet parlementaire le plus massif de l’histoire britannique, selon les médias du pays.

Le mouvement des Gilets Jaunes se poursuit en France malgré les concessions significatives faites par le président Emmanuel Macron dans son allocution du 10 décembre 2018.

Ainsi, samedi 5 janvier 2019, ils étaient plus de 50000 à manifester à travers le pays, soit beaucoup plus que le week end précédent. Et ils étaient 80000 samedi 12 janvier 2019.

Les signes d’essoufflement des Gilets Jaunes, se sont donc dissipés ces deux dernières semaines.

Face aux violences des casseurs qui se glissent dans le mouvement, le gouvernement a annoncé une série de mesures sécuritaires. Mais ces mesures ne font pas l’unanimité dans l’opinion française.

Outre les effets de ses concessions sociales, le gouvernement compte, pour désamorcer la crise, sur le grand débat lancé par une lettre aux Français publiée par le président Emmanuel Macron le 13 janvier 2019. Le Chef de l’État essaie par cette initiative de réconcilier les Français avec leurs gouvernants autour d’un débat de proximité et de ses conclusions. A cet égard, il écrit à la fin de sa lettre aux Français : ‘’Vos propositions permettront donc de bâtir un nouveau contrat pour la Nation, de structurer l’action du Gouvernement et du Parlement, mais aussi les positions de la France au niveau européen et international. Je vous en rendrai compte directement dans le mois qui suivra la fin du débat’.

Rappelons que le gouvernement a supprimé les hausses de taxes sur le carburant qui ont enclenché le mouvement de colère, revalorisé le SMIC de 100 euros par mois, défiscalisé les heures supplémentaires, annulé la hausse de la CSG (Contribution sociale généralisée) pour les pensions de retraite inférieures à 2000 euros, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *