Alerte info LVD: arrêt temporaire de distribution d’eau de l’usine de dessalement de l’eau à Djibouti.

D’après une note mise sur sa page Facebook de l’ONEAD par son SERVICE COMMUNICATION:

« La conduite de refoulement au niveau de l’usine de dessalement a subi quelques problèmes techniques que l’entreprise Espagnole TEDAGUA avec le concours de l’ONEAD s’attellent à réparer. Ces désagréments provoqueront des perturbations importantes durant 5 à 6 jours. Pour pallier à cette situation, l’ONEAD a mis en place un planning de distribution d’eau pour les zones concernées par la perturbation. Toutefois, l’ONEAD exhorte la population à utiliser l’eau de manière rationnelle. »

D’après nos sources, le planning de distribution d’eau mis en place par l’ONEAD n’est pas suffisant voire injuste et inégalitaire.

Il faut se rappeler que le problème de refoulement du saumure à la mer a été évoqué lors de notre émission enquête du mardi consacrée à cette usine et sa mauvaise gestion depuis son installation jusqu’à la production d’eau. Le problème d’arrêt temporaire de l’usine ne sera ni le premier ni le dernier dans une longue liste de défauts associés à cette usine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*